Dans quel placement financier investir en 2020 ?

Investir c’est prendre un risque calculé avec pour objectif d’obtenir un gain plus ou moins précis. Mais on ne vous apprend rien certainement. Aussi, quand on souhaite investir, la première question qui nous vient à l’esprit c’est quelles sont les opportunités de placements les plus rentables du moment, autrement en cette année 2020 ?

Pour trouver des réponses satisfaisantes à cette question, il convient de se la poser autrement : quels types de placement convient-il pour réaliser votre objectif ? Car, selon qu’il s’agit de réduire vos impôts, d’augmenter vos revenus ou de préparer votre retraire, le choix du placement financier varie.

Quels placements financiers pour préparer sa retraite ?

Le Plan Épargne Retraite (PER)

Institué par la Loi Pacte de 2019, le Plan d’Epargne Retraite a vocation à harmoniser le système de retraite en remplaçant les anciens produits de retraite. Permettant de constituer une épargne retraite par capitalisation, le PER est une enveloppe fiscale et juridique qui regroupe principalement trois volets :

  • Le PERCOL (PER Collectif) qui remplace le PERCO ;
  • Le PERIN (PER Individuel) qui remplace le PERP, le contrat Madelin et le régime Préfon Retraite ;
  • Le PERCAT (PER Catégoriel) qui remplace l’article 83 ;

Sans condition d’âge ni de profession, le PER est ouvert à tout le monde. La souscription peut se faire soit à titre individuel tant que personne physique soit à titre collectif via une entreprise.

Placement rentable notamment en termes de fiscalité le PER permet de réduire le revenu imposable. En effet, il faut savoir que les versements volontaires effectués sur un PER sont directement déduit du revenu imposable du souscripteur mais seulement dans la limite de 10 % des revenus d’activité.

L’assurance vie

Placement préféré des Français, l’assurance-vie est un contrat par lequel moyennant une prime, l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente à un souscripteur. En fonction de vos objectifs et de votre appétence au risque, il existe différents types de contrats d’assurance-vie qui vous permettent de placer votre l’argent.

Véritable couteau suisse du patrimoine financier, l’assurance-vie regroupe plusieurs types de produits financiers et est accessible à tout type d’épargnant. Par ailleurs, pour ceux qui le souhaite, il est possible de souscrire à plusieurs contrats d’assurance-vie différents.

Depuis septembre 2017, la fiscalité de l’assurance vie a changée. Désormais, pour le rachat d’un contrat de moins de 8 ans, la fiscalité est de 30% (17.20% de prélèvements sociaux et 12.80% d’impôt)., tandis qu’elle est de 24.70% (17.20% de prélèvements sociaux et 7.50% d’impôt) pour le rachat d’un contrat de plus de 8 ans.

Aussi, il est conseillé pour un placement court terme d’opter des fonds en Euros sans risque ou des OPCVM obligataires et d’intégrer une part d’OPCVM d’actions pour un placement à long terme.

choisir un placement financier en 2020

Quels placements financiers pour augmenter vos revenus ?

Les SCPI de rendement

En France, les SCPI (Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont des outils financiers qui permettent d’avoir accès au marché immobilier tertiaire, autrement dit les commerces, les bureaux, les entrepôts et autres. En achetant des parts de SCPI, vous contribuez avec votre investissement au financement de parcs immobilier locatifs destinés aux professionnels.

Avec un rendement net qui varie autour de 4 % ce type de placement permet non seulement de générer des revenus réguliers mais aussi vous n’avez pas à vous soucier de la gérance locative, car celle est totalement prise en charge par la société dans la laquelle vous avez investi.

Le crowdfunding immobilier

Avec plus de 300 millions d’euros d’encours en 2019, le crowdfunding immobilier est un secteur en pleine croissance. Plus accessible mais aussi plus risqué que les SPCI, les rendements nets d’investissement dans le crowdfunding immobilier varient généralement entre 8 et 10 %.

Pour investir dans ce type de placement, il est nécessaire de passer par une plateforme dédiée pour créer un compte. Une fois cela effectué, vous choisissez le projet immobilier qui vous intéresse en fonction du montant que vous souhaitez investir. Au terme du projet, généralement au bout de 3 ans maximum, vous récupérez votre rendement.

Quels placements financiers pour réduire ses impôts ?

Le statut Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP)

En tant que locateur de biens meublés, vous êtes fiscalement rattachés à la catégorie des commerçants. L’argent que vous gagnez de vos locations est considéré comme un BIC (Bénéfice Industriel et Commercial) et est donc soumis à la fiscalité de l’impôt sur le revenu.

Le choix du statut de LMNP vous permet d’avoir deux possibilités en ce qui concerne votre imposition :

  • le régime micro BIC : applicable pour les recettes inférieures à 70 000 euros, ce régime permet de jouir d’un abattement de 50 % sur vos rendements. Dans le cas précis d’un meublé de tourisme, cet abattement peut aller jusqu’à 71 %.
  • le régime réel simplifié : applicable pour les recettes dépassant 70 000 euros, ce régime permet de déduire de vos bénéfices toutes les charges et dépenses relatives à la location telles que les charges de copropriété, la taxe foncière, les honoraires d’agence, les intérêts d’emprunt, etc.

En résumé, en choisissant de louer sous le statut LMNP, vous serez gagnant dans tous les cas, car soit vos revenus sont imposés à 50 %, soit vous ne payez pas d’impôt sur le revenu grâce à la déduction des charges. Ce qui est encore mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *