Carrefour se lance dans la banque en ligne

Carrefour banque

Depuis plusieurs mois, on constate que le marché de la banque en ligne attire de plus en plus d’acteurs dont le cœur de métier n’est pas forcément lié au monde de la banque et de la finance, comme l’a démontrée la volonté d’Orange ou de La Poste de lancer leur propre banque mobile.

Dernier acteur en date à avoir annoncé sa volonté de pénétrer ce marché, l’un des leaders français des supermarchés, Carrefour. En effet, Carrefour a déjà un pied dans l’univers de la banque et de la finance depuis les années 80 en ayant créé Carrefour Banque et Assurance qui s’est développé année après année pour aujourd’hui proposer une vaste gamme de produits allant du crédit à la consommation aux différentes assurances.

Un lancement officiellement annoncé au mois de Mars

Le géant des supermarchés devrait annoncer dans quelques jours les modalités et les détails de son offre de banque en ligne, mais il se murmure déjà que celle-ci s’orientera vers la délivrance d’un compte courant qui sera disponible en rayon et activable sur internet.

C’est en tout cas ce qu’indique le communiqué qui a été envoyé à la presse au tout début du mois de mars, et qui démontre la volonté de Carrefour de vouloir profiter lui aussi de l’effervescence lié au marché des banques en ligne, effervescence qui a connu un pic avec la mise en place de la loi Macron facilitant grandement pour les clients le changement de banque.

Un virage clair pour Carrefour

L’enjeu est de taille pour Carrefour dans la mesure où il s’agit également de pénétrer un marché qui est déjà fortement concurrencé, notamment par des acteurs historiques tels que Boursorama Banque (dont vous pourrez retrouver la critique ici) ou ING Direct, avec comme souci d’appréhender la mutation du marché de la banque et de l’assurance dans le sens d’une digitalisation de celle-ci.

Par ailleurs, la cible des banques en ligne est assurément différente de celle que visait jusqu’ici Carrefour Banque et Assurance. En effet, la clientèle du marché de la banque mobile est assurément une clientèle plus jeune, plus connectée et dont les attentes sont très importantes, surtout depuis la mise en place de la loi Macron qui permet de pouvoir très facilement changer d’établissement bancaire. On a pu entrevoir cette volonté de se digitaliser et d’évoluer à travers par exemple la mise en place l’été dernier d’un partenariat avec Apple (Apple Pay) ou encore l’application mobile pour Carrefour Banque et Assurance qui est assez performante.

credit immobilier enligne

D’autres acteurs du marché à prévoir ?

Par ailleurs, il se murmure que d’autres acteurs de l’univers des galeries marchandes devraient aussi s’implanter sur ce marché, comme par exemple Leclerc. Conscients du potentiel du secteur des banques en ligne et de la possibilité de toucher une clientèle plus large, les acteurs du monde des hypermarchés devront donc batailler ferme pour se frayer un chemin dans un secteur impitoyable où seuls les plus actifs et les plus innovants arrivent à séduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *