Le jeu d’entreprise, une tendance à prendre au sérieux

jeux pour entrepris

Les entreprises font de plus en plus appel à des concepteurs de jeux vidéos pour instaurer une nouvelle ambiance ou insuffler plus de cohésion dans leurs équipes. Ces derniers sont chargés, par leurs conceptions, d’instaurer une dynamique ludique qui accroît la productivité générale de l’entreprise et la bonne humeur. Davantage d’emplois sont créés et une industrie est en pleine gestation dans ce secteur.

Longtemps dénigrée par les entreprises comme simple divertissement pour ados, l’industrie du “jeux vidéos sérieux” décolle pour de bon à partir des  années 2010 et devient année un enjeu de taille pour les managers. Explorons les facettes de cette nouvelle économie, en particulier, celle du serious gaming.

Le management par le jeu, une nouvelle méthode pour mieux travailler

L’objectif principal d’un “sérious game” est de proposer une expérience ludique à ses participants, dans le but de les former à une expertise ou à mieux collaborer. En effet, la dynamique du jeu permet d’aborder un sujet qui peut sembler ennuyeux ou trop formel de façon plus amusante.

Les jeux pour entreprise sont aussi un formidable moyen de gommer les hiérarchies le temps d’une formation. Instaurer une telle dynamique va donc permettre de repenser l’entreprise le temps d’une partie et d’évaluer la capacité des joueurs à travailler ensemble.

Bien entendu, l’objectif de “serious game”  sera de permettre à moyen terme, un accroissement de la productivité des travailleurs et d’optimiser leur entrain et leur motivation. Le concept est de plus en plus employé ces dernières années, même si ce n’est pas un concept nouveau.

Quelques exemples…

En effet, depuis environ deux décennies , des structures l’employaient dans les processus de recrutement. C’était en fait un critère sélectif qui permet de voir l’interaction et l’habileté du postulant.

Outre le recrutement, cette méthode était aussi employée pour la formation, en l’occurrence des pilotes d’avions. Ces derniers se servaient de logiciels de simulations qui sont en fait des jeux, conçus pour leur faire acquérir un certain savoir-faire, tout en s’amusant. On les trouve aussi plus communément dans les auto-écoles sous forme de simulateurs.

Le jeu comme outil d’évaluation des performances

Les tendances actuelles révèlent néanmoins une certaine particularité. Elle réside dans le fait que cette fois-ci le travail lui-même est ludifié. Grâce à un outil de travail numérique, il est possible de quantifier, mesurer et d’enregistrer toutes les tâches quotidiennes du salarié. Ceci n’était pas possible il y a quelques années. Cette méthode permet ainsi de gagner en performance du salarié et en productivité de l’entreprise.

Jeux pour entreprise : un secteur qui grandit vite..

Le secteur est en pleine explosion. Certaines entreprises se sont même spécialisées dans la création de jeux pour entreprise. Leurs missions consistent à analyser les besoins de leurs clients pour les retranscrire en expérience vidéoludique. Cela permets de coller parfaitement à la thématique du moment.

Par exemple : une entreprise en pleine restructuration peut imaginer une formation sous forme d’une heure pour repenser l’organigramme et expliquer les nouveaux besoins en cours. Le jeux devient alors un formidable outil de pilotage du changement

Penser le jeu au travail : quelques règles à suivre

Pour l’appliquer et en bénéficier, il est important de prendre en compte certaines règles aussi bien techniques que managériales.

  • DESIGN : Il faut avant toute chose tailler une attention particulière au design et à l’aspect graphique du jeu ainsi que son scénario. C’est une condition de base pour que le jeu soit approuvé des salariés. Il faudra les motiver ainsi par le soin apporté à la conception. Pour cela, il faut vous entourer de spécialistes qui bénéficient de plusieurs années d’expériences sur le sujet.
  • OBJECTIFS & SCENARIO : Un autre principe du jeu d’entreprise, non moins important est la clarification des objectifs et principes du jeu au tout début. Il faudra définir clairement les buts visés ainsi que les règles qui serviront à la gratification ou l’évaluation. Utiliser un sablier par exemple pour rappeler la durée du jeu, le défi à relever, etc.
  • RECOMPENSES : Sur le plan des récompenses, il faut aussi faire très attention. L’équipe de management doit réfléchir à des récompenses non stigmatisantes. Il faut organiser les choses en sorte qu’il n’y ait pas de frustrations d’autres lors des gratifications. L’entreprise risque de perdre en motivation de son personnel. Une récompense pécuniaire n’est pas toujours adaptée pour l’objectif que poursuit cette méthode. La motivation ne doit pas seulement être à des fins pécuniaires. Vous pouvez utiliser un système de points ou simplement des badges sanctionnant le passage d’un niveau à un autre.

Les jeux d’entreprise ont plusieurs avantages comme vous l’auriez constaté. Cependant, il faut faire attention avant de l’instaurer, à ne pas créer une atmosphère de compétition destructive au sein du personnel. L’impact à court ou moyen terme est évidemment une certaine démotivation des joueurs moins efficaces.

N’oubliez surtout pas d’instaurer une ambiance de jeu. Vous pouvez par exemple encourager le déguisement des joueurs afin d’améliorer leur immersion totale dans le jeu.

Jeux pour l'entreprise : Quesaco ?
Jeux pour l’entreprise : Quesaco ? [credit Pexels.com]

Quels types de jeux choisir ?

Le manager a absolument la liberté d’opérer le choix du jeu pour ses équipes. Il définit les objectifs, les règles, les récompenses et tout ce qu’il y a autour. Le manager doit donc cogiter selon les besoins et attentes de l’entreprise pour une optimisation des résultats de la méthode. Il existe plusieurs méthodes simples ou plus complexes selon le niveau de vos collaborateurs.

Vous pouvez opter pour des jeux en solo ou en faire carrément des jeux coopératifs entreprise. Chacun pourrait avoir son avantage.

  • Les jeux en solo permettent d’évaluer la capacité d’un candidat à prendre des décisions seuls et à comprendre un environnement technique. C’est une méthode qui peut s’avérer payante pour une formation en comptabilité, en sciences ou en ingénierie. Pas de besoin de collaborer, mais d’acquérir des compétences techniques.
  • Les jeux coopératifs sont les plus intéressants à mettre en place, car ils vont obliger les participants à travailler ensemble. C’est une méthode très efficace lors de la constitution de groupes de travail pendant la restructuration d’une entreprise. Les jeux coopératifs forcent la collaboration des participants. l’aspect ludique de l’expérience gomme bien souvent les rivalités qui ont lieu dans la vie quotidienne de l’entreprise

En quoi la productivité est-elle améliorée ?

Si davantage d’entreprises s’y tournent, c’est avant tout parce qu’une entreprise n’a d’autre objectif que de voir la productivité de son personnel croître. Tous les moyens sont utiles pour arriver à cette ultime fin.

La gamification permet alors d’atteindre cet objectif en jouant sur la nature humaine. L’humain est généralement (davantage) motivé quand il y a un défi, une personne à battre, un prix à remporter. Tout en maintenant l’aspect ludique, l’entreprise gagne en motivation de son personnel. Celui-ci est prêt à se surpasser pour atteindre l’objectif qui lui est fixé dans le jeu.

En entreprise, remplacer les tâches répétitives et fatigantes par des jeux est un moyen de motiver le salarié. Ce dernier se prête plus à ses obligations quand elles sont présentées sous formes de jeux que sous formes d’injonctions données par un supérieur.

C’est aussi un moyen d’apprendre et de stimuler la capacité du salarié à chercher à apprendre, à découvrir. En effet, un jeu a ses règles. En jouant on apprend à s’adapter à des situations nouvelles et être ainsi plus réactifs en entreprise.

Autres bénéfices de la méthode

En plus d’améliorer la productivité du personnel par une motivation plus prononcée, la ludification est utile sous d’autres angles. Par exemple, lorsque vous optez pour des jeux d’équipes, c’est le moment de renforcer l’esprit d’équipe de vos collaborateurs. En travaillant en équipe, ils se découvrent les uns et les autres et apprennent même à se supporter. Ceci peut être très important pour assainir l’ambiance de travail.

Le jeu en entreprise est utile si du moins le manager l’utilise efficacement. Il ne remplace pas cependant l’interaction humaine de ce dernier avec ses collaborateurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *