Comment défiscaliser avec le dispositif Girardin industriel ?

loi girardin - saint barthelemy

Il existe de nombreuses niches fiscales qui permettent aux contribuables de réduire le montant de leurs impôts en finançant des projets concrets. . C’est le cas du dispositif Girardin industriel : ce dernier peut permettre une réduction d’impôts en « one shot » et peut même vous permettre dans certains cas d’économiser plus d’impôts que la somme de départ.Comment investir en Girardin industriel ?

Qu’est-ce que le dispositif Girardin industriel ?

La loi Girardin industriel est un dispositif de défiscalisation complexe mis en place pour favoriser les investissements dans les territoires outre mer via des fonds privés. C’est un des rares dispositif permettant d’obtenir une réduction fiscale parfois supérieure à l’investissement initial.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les dispositifs complexe de réduction d’impôts, vous pouvez oublier l’investissement Girardin. Regardez plutôt notre article sur les placements financiers les moins risqués

Ou investir avec le Girardin industriel ?

Le dispositif Girardin industriel concerne les territoires ultramarins suivants : Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna.

Quelles sont les conditions pour investir en Girardin industriel ?

Ce dispositif de défiscalisation n’est pas sans conditions de la part de l’investisseur :

  • un engagement financier d’une durée minimale de 5 ans
  • l’investisseur doit respecter les accords pris avec une entreprise locale
  • l’investissement doit porter sur un produit neuf

Le Girardin Industriel est un système qui comporte une certaine complexité. L’aide d’un spécialiste est nécessaire pour investir tout en limitant les risques. Nous vous conseillons de bien étudier le marché local des DOM TOM afin d’investir en Girardin.

Explication de l’investissement Girardin industriel.

Fonctionnement du dispositif Girardin

La défiscalisation Girardin industriel permet donc d’aider l’économie des Départements d’Outre-Mer (DOM), par l’investissement dans les entreprises locales, qui ont des surcoûts et des défis particuliers à relever, par exemple celui du transport vers les clients, du fait de l’éloignement de ces territoires et de leur position géographique.

Les grandes étapes d’un investissement Girardin industriel

Voici les grandes étapes de fonctionnement de ce dispositif de défiscalisation.

  1. Recherche de l’investissement adéquat & étude de marché
  2. Validation & financement du projet : l’investisseur envoie une somme d’argent pour rentrer au capital de la société locale. Il est donc sociétaire en charge du financement d’un projet industriel.
  3. Via le dispositif Girardin industriel, il recevra en contrepartie de cette aide une réduction d’impôts, qui pourra dépasser la mise qu’il a faite dans certaines situations.

Exemple d’investissement en Girardin industriel

Voici un exemple fictif en Girardin industriel :Un investisseur apportant 20 000 euros au capital d’une SNC ou SARL antillaise, pourra bénéficier d’une réduction d’impôts de 100% à 120%, soit 24 000 euros. Si son impôt sur le revenu s’élevait à 30 000 euros pour l’année considérée, il ne paiera que 6000 € pour cette même année.

L’année N+1, il ne bénéficiera pas d’exonération au titre de son investissement. Il faut quand même savoir qu’il n’y a pas de dividende à verser par la société dans le cadre de la loi Girardin industriel. Le seul gain est donc cette défiscalisation des sommes investies.

Comment réussir son investissement Girardin industriel ?
Comment réussir son investissement Girardin industriel ?

Comment sécuriser son investissement en Girardin industriel ?

Comme tous les dispositifs permettant une défiscalisation, contre un investissement, il faut prendre certaines précautions pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Primo, il faut s’assurer de l’éligibilité de la structure envisagée au Girardin Industriel. Deuzio, bien étudier son marché avant d’investir dans la structure envisagée.

Nous vous déconseillons de choisir une entreprise en perte de vitesse ou en mauvaise santé financière. En effet, elle pourrait tout à fait ne plus être la dans 5 ans, ce qui vous ferait perdre votre capital investi.

Quels sont les risques d’un investissement Girardin ?

  • L’investisseur est associé pendant 5 ans à l’entreprise pour le meilleur comme le pire. Il est donc solidaire de l’état financier de la société.
  • la loi Girardin évolue souvent et peut donc être sujette à des remaniements
  • La déclaration fiscale est complexe et demande de l’aide d’un expert en défiscalisation
  • Du fait de la complexité du mécanisme, des redressements fiscaux peuvent apparaître jusqu’à 8 ans après l’année d’investissement (source)

A quoi sert une assurance multirisque industrielle ?

Ecofip un partenaire local fiable pour vous accompagner

il existe aussi des structures comme EcoFip qui aident les investisseurs à mieux choisir leur projets en Girardin industriel. les experts de chez écofip apporte leurs connaissances des marchés locaux pour aider les investisseurs dans le choix de la meilleure entreprise.

Ecofip connaît très bien l’économie locale et son potentiel, sait piloter toute la chaîne de financement d’un projet ce qui en fait un partenaire pertinent et fiable. Avec Ecofip , vous serez accompagné efficacement dans votre projet d’ investissements en Girardin industriel. (en savoir plus)


Conclusion : le dispositif Girardin permet une optimisation fiscale efficace dans certains cas. Cependant, du fait de sa complexité, il n’est pas destiné à tous les investisseurs. Seuls les plus expérimentés pourront s’y coller et réussir leur défiscalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.