Investissement locatif : acheter pour louer avec la loi Pinel

achat pour location

Nous avons déjà vu lors d’un article précédent comment investir dans un patrimoine immobilier sans apport. Aujourd’hui, nous allons voir quelques conseils pour réaliser un achat pour location avec le dispositif Pinel afin de générer quelques rentrées d’argent régulières à partir d’un investissement locatif. Le principe est alléchant, il s’agit d’investir dans un patrimoine tout en défiscalisant. Est-ce trop beau pour être vrai ? Ces quelques conseils prodigués vous aideront sûrement à ne pas faire les erreurs classique de l’apprenti gestionnaire.

Créer un revenu passif  à partir de rentes immobilières

L’immobilier est l’un des meilleurs moyens pour créer un revenu passif à partir d’un actif réel dont la valeur augmente avec le temps. Pourquoi ? Car une fois la propriété acquise, elle vous appartient ! Cela signifie que même en cas de crise et d’une baisse du prix du marché de 15% ou 20% sur une de vos propriété, vous recevez toujours 100% des revenus locatifs

Si vous n’avez pas de gros moyens (ou que vous avez trop d’argent…); vous pouvez vous lancer dans un procédure d’achat pour location grâce à la loi Pinel. Il convient bien sur de faire attention et de ne pas accepter n’importe quelle proposition de revendeurs (ndlr : qui sont légions sur le net). Il faut toujours connaître à 100 % son dossier avant de se lancer dans un investissement si conséquent.

L’objet de cet article est de vous aider à comprendre l’essentiel de l’investissement locatif par la loi Pinel

La loi Pinel : c’est quoi ?

La loi Pinel en France encourage l’investissement locatif avec une réduction d’impôt si le bien est achetée pour être louée, pour une période minimale de 6 ans et un maximum de 12 ans.
La résidence ne pourra pas devenir le lieu de résidence principale. C’est une loi très alléchante qui va permettre à de nombreuses personnes d’acquérir premier bien immobilier tout en défiscalisant.

La loi Pinel fait suite à la loi Robien, Malraux ou encore Scellier. Ces dispositifs légaux sont tous les mêmes et ce ne sont que des mises à jour successives qui sont le fruit d’une même volonté politique.

Les objectifs de la loi Pinel répondent donc à plusieurs problématiques :

  • Insuffler un coup de fouet dans un marché immobilier vieillissant et encourager les investissements locatifs
  • Inciter les constructions dans les zones où il y a beaucoup de demandes et peu d’offres
  • Favoriser les classes sociales les plus riches en leur offrant un dispositif fiscal légal et libre d’impôt sous certaines conditions.
  • Aider les ménages modestes qui gagnent trop pour avoir accès à un logement social, mais pas assez pour trouver un logement qui leur convient dans un marché sans aides.

Réduire ses impôts de 21%  avec la loi Pinel

La loi Pinel permet de réaliser jusqu’à deux investissement locatifs par an dans la double limite de 300.000€ et 5.500€/m². C’est un dispositif de défiscalisation d’achat pour location assez efficace lorsqu’il est bien géré, car il peut vous amener un réduction d’impôt allant jusqu’à 21% en fonction de la durée d’investissement.

  • 12%de réduction d’impôt si l’investissement s’étale sur 6 ans
  • 18% de réduction d’impôt si l’investissement s’étale sur 9 ans
  • 21% de réduction d’impôt si l’investissement s’étale sur 12 ans

Bon à savoir : La loi Pinel peut devenir un très bon argument lors de la négociation d’un prêt immobilier auprès de votre organisme de crédit.

Toutes les infos sur loipinel-gouv.org

Ce qu’il faut savoir sur le zonage Pinel

Le dispositif Pinel aura découpé en zones le territoire français. Chaque zone sera déterminé par des conditions spécifiques. Les zones sont découpés en catégories A, Abis, B1, B2, C…

Zonage Loi Pinel
Zonage Loi Pinel – source wikipedia

En savoir plus sur l’investissement locatif avec Défiscalisation-france

Faut-il se méfier de la défiscalisation Pinel ?

Comme l’indique Olivier Seban sur sa chaîne Youtube, il faut se méfier des programmes de défiscalisation. Voici les trois raisons principales évoquées par cet analyste immobilier.

  1. la plupart des programmes de défiscalisation sont vendus plus chers que le prix du marché (même dans le neuf)
  2. les personnes cherchant à vendre de la défiscalisation restent très bien payés (environ 10 % du prix du bien vendu par ce biais…)
  3. L’argument massue des sociétés en défiscalisation est le suivant « vous allez payer moins d’impôts », c’est en partie vrai, sauf que comme vue dans le premier point, les produits vendus en défiscalisation ont tendance à être surévalué. Il devient difficile de vraiment gagner quelque chose si l’on tombe sur le mauvais vendeur.

Un autre argument dont il faut se méfier, c’est l’argument qui met en avant le caractère « neuf » du bien immobilier. Un appartement neuf bénéficie toujours d’une surcote sur le marché. Le problème, c’est qu’il ne reste pas neuf très longtemps et qu’il deviendra « ancien »dès le second locataire.

La loi Pinel peut s’avèrer assez avantageuse lorsque l’on souhaite mettre en place un investissement locatif. Si vous n’êtes pas complémente convaincu, n’oubliez pas qu’il existe plusieurs façons de limiter votre impôt, comme par exemple, investir dans des panneaux solaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *