Pourquoi et comment piloter le changement d’une entreprise ?

La conduite du changement peut se résumer par l’ensemble des actions qui permettent de préparer et soutenir le changement au sein d’une organisation. En effet, chaque entreprise développe des méthodologies propres pour chaque pôle d’activité. Ces pôles d’activités, s’ils partagent un but commun (faire grandir l’entreprise) ont des logiques de développement qui leur sont propres. Qu’il s’agisse des ressources humaines, de l’allocation des budgets annuels ou de la gestion du « community management », la conduite du changement est un outil transversal  qui va permettre de lier ces activités ensemble pour fluidifier les processus d’organisation et les rendre plus cohérents.

Prenons l’exemple de la gestion de projet : La conduite du changement dans le contexte de la gestion de projet s’appliquera à mettre en place des processus pour faciliter la communication ou améliorer le suivi des tâches ou des délais. Si certains de vos spécialistes décident de travailler à distance, pourquoi ne pas leur faire confiance et prévoir une réorganisation dans ce sens ? 

Pourquoi la conduite du changement est si importante dans une entreprise ?

Rien n’est jamais permanent. Qu’on le souhaite ou pas, le changement se produira toujours et il faut impérativement s’y préparer. Planifier et rester « proactif » au changement est encore, de loin, la meilleure solution pour s’y préparer.

Comment définir les limites de la conduite du changement ?

La gestion du changement n’est pas toujours de nature organisationnelle. En effet, préparer, équiper ou même soutenir moralement vos équipes ne suffit pas toujours pour piloter le changement au sein d’une entreprise.

Pourtant, le changement peut se produire partout et à tout moment. Il suffit d’un faux pas pour provoquer des réactions en pagaille qui peuvent vite devenir difficile à gérer. La gestion du changement proposera une méthode structurée  pour anticiper le chaos et revenir rapidement au contrôle de votre projet. A condition d’avoir un entrepreneur fort pour gérer ce changement.

Dans le cadre d’une campagne de communication sur internet, la conduite du changement pourrait s’appliquer au modèle du bad buzz ou de l’effet Barbara Streisand qui reste un modèle de mauvaise gestion de crise sur les réseaux sociaux.

Accompagner le changement et mettre un suivi efficace solide

Si vous n’avez personne pour vous aider dans la conduite du changement, il est bon de savoir qu’il il existe des cabinets de management du changement que l’on appelle aussi management de la transition.

Ces cabinets spécialisés comme dellville-management ou adequancy.com peuvent répondre aux besoins les plus spécifiques comme la gestion de crises, le remaniement d’une organisation après une fusions/ acquisition ou même intervenir rapidement pour gérer le remplacement par intérim de dirigeants.

Quels sont les principaux modèles de conduite du changement ?

Pour vous familiariser avec les modèles de conduite du changement, il est important de distinguer les changements dans trois catégories distinctes.

Organiser les processus et les flux d’informations

Tout d’abord, il convient d’organiser les flux informations pour préparer une classification méthodiques en petits sous-ensembles. Les problèmes deviendront alors immédiatement plus faciles à gérer lorsque l’on sait les découper et que l’on connait leurs origines. Ces principes de gestion du changement nécessitent souvent l’utilisation d’outils de gestion des changements de processus.

management du changement
Comment répondre au changement perpétuels que secoue l’entreprise ? source image : pixabay

 

Les 3 grandes familles de la conduite du changement

Gestion du changement individuel : Les gens sont la racine de tout changement. Vous pouvez changer les systèmes et les procédures en place. Si vous n’avez pas abordé l’humain, alors vous ne changez rien. Pour amener les gens à changer, vous devez connaître leurs métiers et les problématiques qui en découlent. Qu’ont-ils besoin d’entendre pour s’ouvrir au changement?

Comment et quand offrir une formation pour les aider dans la transition ? Les outils pour réussir cette mission sont surtout psychologiques et un bon manager de la transition est tout à fait apte pour réaliser ce genre de mission.

manager le changement
Manager le changement et sein de vos équipes et leur demander leurs avis fait parti des actions primordiales à mettre en place | source image pixabay

Gestion du changement organisationnel : Bien que les membres de votre équipe soient la cible principale du changement, il existe également des problèmes organisationnels plus importants auxquels vous devez répondre si vous souhaitez créer de vrais changements durables dans un projet.

On ne change pas les gens, mais les processus 

Il faut d’abord identifier les équipes qui ont besoin de changement et leur expliquer comment ils doivent changer et en profiter pour créer un plan qui aborde ces composantes précises du projet ; Il est important de programmer des réunions pour que tout le monde soit conscient du changement et de faire un accompagnement progressif avec des méthodes comme le coaching ou la formation.

Gestion du changement d’entreprise : Savoir anticiper le changement organisationnel par projet pour s’occuper de la gestion de l’entreprise face au changement est le défi de tout dirigeant. La conduite du changement au niveau global englobera tous les aspects d’une organisation, à savoir les rôles, la structure, les processus, les projets, le leadership, etc. En travaillant le niveau macro, vous êtes plus susceptible de mettre en œuvre le changement au niveau micro.

La mise en place stratégique du changement appliquée aux pôles les plus opérationnels va permettre une organisation plus souple, capable de résister et de s’adapter rapidement aux changements au fur et à mesure qu’ils se produisent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *