Quelle est la marche à suivre pour reprendre une entreprise ?

Reprendre une entreprise n’est pas une mince affaire. En effet, cela implique non seulement un investissement financier important, mais également personnel car vous devez suivre certaines étapes pour que votre projet puisse se concrétiser. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelle est la marche à suivre pour reprendre une entreprise.

Le choix de l’entreprise à reprendre

Avant de vous lancer dans la reprise d’une entreprise, vous devez définir votre projet et préparer une étude de marché et un plan d’affaire. En effet, vous devez faire le point sur vos compétences, votre budget, le type d’entreprise que vous désirez reprendre, mais également le lieu d’implantation qui vous semble idéal.

Il existe plusieurs façons de trouver des fonds pour son entreprise. Les banques sont les plus sollicitées, mais il y a aussi les demandes de fonds privés ou même les kickstarters.

L’étude de marché et le plan d’affaire

L’étude de marché  et le plan d’affaires sont deux étapes cruciales qui vous aideront à prendre la bonne décision pour reprendre une entreprise.

  • Le plan d’affaire est un planning prévisionnel sur les premiers mois (ou années) de votre entreprise. Il s’agit un document qui décrit ce que vous avez l’intention de faire et comment vous envisagez de le faire. Réaliser ce document vous aidera à formaliser votre offre commerciales, ajuster vos prix, préparer votre argumentaire de vente et trouver un seuil de rentabilité. Si vous notez un paragraphe sur un coin de serviette décrivant votre stratégie commerciale, vous avez rédigé déjà un plan d’affaires, ou du moins une idée d’un plan
  • L’étude de marché est le processus de collecte d’informations qui vous rendra plus conscient de la façon dont les personnes que vous espérez vendre réagiront à vos produits et services actuels ou potentiels. Autrement dit, il s’agit d’une étude de la concurrence et du potentiel commercial de votre offre sur un marché donné.

Utiliser vos compétences acquises pour reprendre une entreprise sans fautes

Sachez que vous allez généralement choisir l’entreprise en fonction de vos compétences actuelles. En effet, si vous êtes restaurateur de métier, il serait étrange de vouloir reprendre une entreprise dans le secteur du bâtiment. Il faut respecter une certaine logique dans votre choix qui reste cohérente avec vos expériences précédente.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas reprendre une société ou changer complètement de voie, mais il faudra bien peser les pour et les contres pour faire les meilleurs choix stratégiques. Rien n’est permanent et une entreprise évolue constamment. Le changement organisationnel fait parti de l’ADN profond des entreprises.

reprise entreprise

Rachat de fond de commerce ou de titres de société ?

Sachez que deux solutions s’offrent à vous, soit la reprise d’un fond de commerce soit le rachat d’une entreprise.

En optant pour la reprise d’un fond de commerce, vous allez racheter ce que l’entreprise possède uniquement, c’est-à-dire tous les actifs. Cependant, il sera nécessaire de renégocier de nouveau les contrats avec les fournisseurs actuels de l’entreprise, car ces derniers furent à l’époque établi au nom de l’ancienne entreprise. Dans tous les cas, la gestion de l’entreprise avant votre arrivée n’aura aucune incidence pour vous, ce qui est un réel avantage.

Si vous désirez racheter l’entreprise, cela signifie que vous allez racheter les actifs certes, mais également les passifs. Vous allez donc prendre en charge les éventuelles dettes et/ou créances actuelles de la société. L’avantage réside notamment dans le fait que les contrats soient maintenus après votre rachat. Finalement dans cette figure de cas, ce n’est que le dirigeant qui change rien d’autre.

La signature de l’acte de vente

Après avoir signé votre compromis d’accord pour la reprise de l’entreprise, vous allez devoir faire attention à certains éléments avant de signer les yeux fermés. En effet, les dettes dissimulées peuvent être présentes, et vous devez donc inclure une clause de garantie de passif pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Faites également attention à ce que la clause de non-concurrence soit bien présente dans le contrat. Cela vous permettra d’éviter notamment que votre future clientèle ne soit détournée.

Vous avez également la possibilité de vous faire accompagner par des acteurs à l’image de Provence Promotion dans les Bouches-du-Rhône afin de bénéficier d’un conseil sûr et efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *