Acheter ou louer un appartement en 2018 ? Les questions à se poser

acheter ou louer appartement

Faut-il acheter ou louer un appartement en ce moment ? La question mérite d’être posée, puisque chaque situation comporte son lot de points forts et de faiblesses. Quelle est la réalité du marché cette année ? Quels sont les avantages et les inconvénients de louer ou d’acheter un logement dans un tel contexte ? Vos réponses se trouvent dans cet article !

Quels sont les arguments en faveur de l’achat immobilier ?

Certaines villes de l’Hexagone ne présentent qu’un très faible écart entre les mensualités de remboursement d’un crédit immobilier et les loyers. Dans un tel contexte, trancher entre acheter ou louer dépend d’autres critères. Posez vous les bonnes questions avant de contacter des organismes tels Vous Financer pour obtenir un crédit.

Investir dans l’achat d’un appartement : oui, mais où ?

Cela va de soi, certaines agglomérations sont bien plus intéressantes lorsqu’il s’agit d’investir. Le magazine latribune.fr a établi un classement des meilleures villes en ce qui concerne l’investissement immobilier. Il demeure très important de bien choisir sa ville. Ce top est assez révélateur, car il nous indique systématiquement des villes en croissances régulières qui attirent de plus en plus d’investisseurs.

La plupart de ces villes sont de tailles moyennes et très dynamiques Toulouse, Grenoble, Lille, Strasbourg, Lyon, Rennes…( sauf exception de Lyon et Bordeaux qui restent de très grandes agglomération. On note par ailleurs que Paris est absente de ce top…) (source)

Un projet construit est la base d’un investissement réussi.

Lorsqu’on hésite entre acheter ou louer un appartement, il faut essayer de voir au delà de l’aspect profit. Il faut que l’achat immobilier soit une décision prise au long terme et que cette décision soit cohérente avec vos projets personnels. Quel est le projet de vie en jeu ?

Lorsque l’on vit dans de grandes agglomérations comme la capitale et la région parisienne, acheter peut sembler judicieux puisque les transports permettent de passer rapidement d’un département à l’autre. La question du déménagement se pose moins du fait de l’efficacité des transports.

Acheter ou louer un appartement ? Les primo-accédants se posent souvent la question lors de leurs premières années professionnelles…

En revanche, rentabiliser un achat à Paris peut vous prendre beaucoup de temps et d’énergie, surtout si vous démarrez avec un petit capital de départ. Les loyers sont certes très élevés, mais le prix d’un appartement à l’achat l’est aussi. Un petit investisseur peut vite déchanter en investissant dans la capitale.

La bougeotte professionnelle n’aide pas les primo-accédants

Les primo-accédants, qui ont tendance à changer plus souvent de poste ou de métier dans leurs premières années de vie professionnelle (jusqu’à quatre ou cinq fois) ont plus de mal à investir.

Pourquoi ? D’une part, si le primo-accédant est muté pour “faire son expérience à Paris”, il ne disposera pas de bonnes conditions pour faire son premier achat immobilier la capitale (les prix sont trop élevés, même pour un jeune cadre…). D’autre part, si le primo-accédant choisit de rester en province, les besoins de mobilité restent très présents et limiteront sa possibilité de “se poser” dans les premières années.

Enfin, les réformes, mises en place par les gouvernements successifs ces dernières années, n’ont pas aidé cette catégorie socioprofessionnelle. (réforme du crédit taux zéro, suppression partielle des APL…)

acheter ou louer une maison
source image : pixabay

Que faites-vous ces 10 prochaines années ?

Acheter un patrimoine est recommandé si la superficie du logement correspond à la situation de l’acheteur sur une période d’au moins dix ans. Si les conditions sont réunies, l’investisseur peut alors faire l’acquisition de son bien immobilier sans craindre de devoir revendre précipitamment.

En revanche, si l’acheteur prévoit de fonder une famille, d’agrandir le nombre d’occupants dans son domicile, alors louer (ou acheter une maison…) se présente peut-être comme une meilleure solution.

Acheter pour revendre ?

Bien sûr, il est toujours possible d’acheter pour revendre derrière ou même trouver un bien locatif rentable. Il faut avant toute chose considérer qu’un bien acheté permet de bénéficier d’un rendement par la valorisation du bien.

Certaines régions et communes connaissent des montées des prix rapides. Dans le cas où les prix augmentent de 3% par an, il faut par exemple attendre seulement 3 ans (à Paris) pour que la revente soit rentable. Tout dépend donc de la situation du marché et de la localisation géographique. Une fois encore, il convient d’être prudent et de se renseigner. les lois évoluent assez rapidement dans le domaine et le vent peut vite tourner.

Chez mediafinances, nous ne recommandons pas d’investir pour spéculer

Pourquoi peut-il s’avérer plus intéressant de louer ?

Louer est certainement une solution plus confortable sur le moment, mais qui peut devenir précaire à moyen terme. Si un locataire n’a pas les mêmes impôts ni les charges d’un propriétaire, il n’est pas dans une démarche d’investissement, le bien immobilier ne lui appartenant pas.

Les dépenses supplémentaires liés à l’achat figurent donc en moins sur le budget du locataire. Il peut également placer ses économies sur d’autres placements que l’immobilier. Le locataire aura en revanche des frais d’agence systématiques qui peuvent devenir difficile à supporter après quelques déménagements.

A lire : Location en viager. Est-ce une bonne idée ? 

Les ruptures familiales encouragent de nombreuses familles à louer

Il convient par ailleurs de noter que le rapport à la famille a changé (en France) au cours des quinze dernières années. La multiplication des ruptures, séparations et divorces conduit les cercles familiaux à se transformer de plus en plus rapidement, rendant la mobilité de plus en plus nécessaire, là où l’achat immobilier sédentarise plus longtemps.

Car louer est nettement plus flexible qu’acheter. Le délai de revente varie entre 54 et 108 jours, selon la densité de population dans les différentes villes françaises, alors qu’un préavis d’un mois est suffisant pour quitter son lieu de résidence dans le cas d’une location immobilière.

Louer, c’est moins compliqué : il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de la situation du marché immobilier lorsque l’on souhaite passer d’une location immobilière à une autre. Lorsqu’un bien est dévalué à la suite d’une crise telle que celle de 2008, il devient d’autant plus difficile de s’en séparer sans vendre à perte.

acheter ou louer un appartement
Acheter ou louer un appartement quand on vit dans une grande ville ? | source image : pixabay

La location permet de vivre plus facilement dans le centre-ville

Par ailleurs, les nouvelles générations ont tendance à préférer louer pour résider dans les centres-villes et les beaux quartiers, plus que de devenir propriétaire en réalisant un achat immobilier en banlieue ou en zone périphériques. Pourtant, certains taux de crédit pour l’achat immobilier demeurent stables et relativement bas. Dans ces conditions, acheter peut rester attractif..

Bref, faut-il acheter ou louer un appartement en 2018 ? Chaque solution présente donc son lot d’avantages et d’inconvénients ! Tout dépend de la situation personnelle du locataire ou de l’acquérant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *