Comment épargner son argent de nos jours ?

placement argent

Oui, en 2017, il est toujours possible de placer son argent dans une épargne qui rapporte. Contrairement à la spéculation boursière ou le trading, le bénéfice de ce placement n’excède pas 5 %, mais il comporte beaucoup moins de risque comme le souligne le courtier en ligne et distributeur d’assurance vie Linxea.

Alors, si vous recherchez des conseils sur la façon d’épargner un peu plus d’argent, vous trouverez certainement ces placements utiles.

Il existe plusieurs façons d’apprendre à économiser de l’argent. Continuez à lire ci-dessous pour connaître mes meilleurs conseils pour économiser de l’argent afin que vous puissiez économiser de l’argent et gérer votre argent mieux dès que possible!

Epargne : les placements qui rapportent encore en 2017

 

Le PEA – Plan d’épargne en action

Le PEA est un investissement qui consiste à acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises en Europe. Son plafond est de 150 000 €. Il peut être souscrit dans une banque ou une compagnie d’assurance. Sous condition, il donne accès à des exonérations d’impôts.

Le PEL ou CEL

Ces deux épargnes permettent d’obtenir un prêt immobilier lors de l’achat d’un appartement ou d’une maison. Plus ce compte PEL ou CEL a été souscrit il y a longtemps et plus sa rémunération d’épargne est élevée. En revanche, l’argent restera bloqué sur le compte au moins 18 mois pour le CEL et 4 ans pour le PEL.

Le livret A

Le livret A ou Bleu est le plus utilisé par les Français, en raison de sa fiabilité. Il est possible d’ouvrir un livret A dès 10 € à la banque postale. En revanche, une seule ouverture est possible par personne. C’est le gouvernement qui fixe le montant du livret A et ses revenus sont nets d’impôts. Moyennant un faible risque, le souscripteur obtient une rémunération plutôt faible.

Le livret Jeune

Réservé aux 12/25 ans, le livret Jeunes fonctionne comme le livret A, avec une rémunération nette d’impôts et des cotisations sociales. Ses intérêts sont fixés par les banques, mais ne peuvent être inférieurs à ceux du livret A. À partir d’un montant minimum de 10 €, son titulaire peut effectuer des retraits et des virements, comme il le souhaite.

Le LLDS (Livret développement durable et solidaire)

Le Codevis visait à épargner sur l’industrie. Son digne successeur présente, quant à lui, une épargne sur des projets à vocation écologiques des particuliers. Pour disposer d’un LLDS, il convient de résider en France et d’être majeur. Vous ne pouvez posséder qu’un seul compte de ce type. Pour souscrire un LLDS, il faut se tourner vers une banque, qui fournira une carte de retrait, utilisable à partir d’un montant minimum de 10 à 15 €. C’est l’État qui fixe le montant des intérêts du LLDS, qui restent plutôt faibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *