Les assurances : le secret d’une activité prospère

assurance pour entreprise

Les chefs d’entreprises ne manquent pas d’imagination pour garantir la croissance de leurs sociétés. Et il en fau ! Entre développer des partenariats logistiques et financiers solides, innover sur sa communication, recruter de bons vendeurs ou souscrire assurance professionnelle, la liste est longue et les enjeux nombreux. Pourtant, la plupart des dirigeants ne voient pas les sociétés d’assurance pour les professionnels d’un très bon œil. Pourtant, certains de ces établissements affichent des offres d’assurance pour les professionnels assez intéressantes et ils devraient sérieusement s’y pencher.

Les différents types d’assurance pour les professionnels

En matière d’assurances professionnelle pour entreprises, les particuliers pensent souvent à une souscription qui couvre une éventuelle destruction du local professionnel. On prévoit la catastrophe qui n’arrive que rarement, mais on ne pense pas  aux autres formules qui couvrent des problèmes plus courants.

Souscrire une assurance pour les professionnels afin d’amortir un bien : Un entrepreneur fait une demande de crédit pour financer un matériel à amortir (ex : une machine industrielle). Une bonne servira à rembourser les mensualités en cas d’insolvabilité de l’établissement et protégera le patron d’une insolvabilité qui pourrait lui ruiner la vie et lui prendre ses biens personnels. Par ailleurs, les banques n’accordent le plus souvent pas le prêt à une structure non assurée.

Prévenir les risques de clients insolvables : Dans n’importe quel domaine, les factures impayées entraînent de nombreux problèmes. Certaines entreprises proposent des formules pour couvrir les sommes impayées. Ces souscriptions sont parfaites pour conquérir de nouveaux marchés et assurer la croissance de la compagnie. Dans plusieurs situations, elles permettent d’éviter les problèmes de trésorerie.

Quand on démarre une nouvelle activité : En début d’activité, d’innombrables dirigeants de sociétés accordent des paiements à crédit pour se constituer une clientèle fidèle. Ce type de procédé peut être fatal pour la structure si les clients concernés ne respectent pas leurs engagements.

Comment trouver des contrats d’assurance intéressants ?

Par courtier en assurance : Les particuliers tout comme les entrepreneurs peuvent contacter un courtier en assurance. Ce professionnel sert d’intermédiaire entre les intéressés et les assureurs. Il obtient une commission, ce qui augmente sensiblement les coûts.

Par le biais de services sur Internet : Il existe des services comme ceux de la société Atradius pour vous aider à trouver les meilleures offres d’assurance-crédit entreprise. Il y a aussi pleins d’informations sur les blogs spécialisés comme celui-ci pour vous aider à mieux comprendre les mécanismes. Tout le monde peut alors se renseigner sur les formules proposées en consultant certains sites internet. Les compagnies d’assurance disposent le plus souvent d’un blog, il est bon d’y jeter un œil pour se former sur le long terme.

souscrire à une assurance pro

Comment souscrire à une assurance professionnelle ?

Pour ce type de souscriptions, l’assuré n’a pas à remplir des conditions particulières. Toutefois, le niveau de risque sera toujours évalué préalablement. Une entreprise qui frôle la faillite ne peut pas avoir accès à certaines options. Après, ça se joue souvent au cas par cas

Certaines solutions s’adressent aux entrepreneurs voulant développer leur activité dès la création de la société. Souscrire à une assurance pour professionnels l’aidera à financer les investissements avec un prêt. Néanmoins, une structure récemment créée ne peut pas obtenir un financement sans une assurance-crédit pour entreprise.

Les banques jouent le rôle de garde fou

Les banques doivent analyser tous les dossiers de demande de crédit. Les demandeurs être solvables pour obtenir un emprunt. Les gérants doivent fournir différentes pièces qui prouvent que l’établissement génère un chiffre d’affaires conséquent. Les compagnies fondées récemment n’ont pas la possibilité d’attester leur rentabilité. Puis qu’elles constituent un certain risque, les institutions financières ne peuvent leur accorder un crédit.

Néanmoins, il est tout à fait possible de contourner ce problème grâce à un fonds de garantie. Pour avoir à disposition cette somme, il sera nécessaire de souscrire à une assurance. Le souscripteur sera tenu de verser une cotisation jusqu’à ce que le prêt soit intégralement remboursé. Si pour une raison ou pour une autre, la société ne peut pas payer les mensualités. L’assureur se chargera de s’acquitter du montant dû.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *